Ce site utilise des cookies.Plus d'infoAccepter

Envoi gratuit

Profitez maintenant d'une livraison gratuite pour toutes vos commandes à partir de € 60,00.

Conseil personnel gratuit

Contactez Tom Vermeersch, psychologue certifié et expert en Fleurs de Bach.

Contact

Maigrir et santé, un tandem de tous les dangers

Fleur de Bach n° 51 aide à :
  • faciliter le changement du comportement nutritionnel
  • persévérer après des débuts aisés
  • se maîtriser et résister aux tentations
  • garder courage
  • être calme et en paix, éviter le stress
  • avoir la patience pour atteindre le résultat attendu
  • passer outre la culpabilité lors d'un petit écart 

 

Lire plus

Qui ne s'est pas laissé séduire un jour ou l'autre par des régimes miracles pour maigrir ? La rapidité annoncée pour maigrir, les kilos perdus promis, la garantie de telle clinique ou de tel médecin et l'assurance de rester mince conduisent chaque année de nombreux Français(e) à mettre leur corps à "l'épreuve", voire en danger.

 

Si la plupart des régimes, quelle que soit la méthode, fait réellement "maigrir" sur la balance, du moins les premiers mois, cette relative efficacité ne rime pas forcément avec santé, loin de là. La perte de poids réalisée ne s'effectue pas uniquement sur les petits bourrelets de graisses disgracieux, mais aussi sur les muscles et la masse hydrique. Du coup, en emmenant contraintes et restrictions, ces régimes insensés se soldent par une privation calorique souvent trop importante, qui non seulement provoque un effet "yo-yo" garanti, mais également une multitude d'ennuis sanitaires qui sont loin d'être considérés comme anodins par tous les véritables experts de la nutrition.

 

Un yo-yo assuré

C'est une certitude, on va maigrir vite lorsque l'on fait un régime drastique, déséquilibré ou "miraculeux", c'est-à-dire bien souvent en s'affamant. Du moins au début, car au bout de quelques semaines, on ne perd plus un gramme, voire même on grossit avec un petit surplus sur la balance par rapport à la mise en route du "régime".

 

C'est le phénomène "yo-yo" : face à une situation de privation ou à force de zapper d'un régime à un autre, tout en passant de temps en temps à une alimentation "normale" après maigrir, l’organisme diminue sa consommation d'énergie et brûle plus lentement les calories disponibles pour protéger la survie de ses réserves de graisses. Notre chaudière interne fonctionne alors moins bien, et quand on remange normalement, ce qui arrive forcément à force de frustrations et de résultats décevants, on reprend d'avantage de poids qu'on a réussi à maigrir.

 

C'est l'effet yo-yo, sans compter qu'au passage, on a troqué du muscle contre de la graisse. Pas terrible !

 

Un isolement social manifeste

Pour que maigrir soit efficace, il faut une acceptabilité du programme. Mais les obligations pour maigrir et les interdits de ces régimes, la comptabilité permanente des calories, l'absorption de poudres en sachets, la prise exclusive de soupe ne favorisent pas un suivi régulier... Il est possible de maigrir, mais au revoir la sociabilité, le partage du repas en famille, avec des collègues ou avec des amis, la convivialité, la durée de la "prise alimentaire", la pause antistress et bonjour la rapidité de la prise alimentaire, la frustration, l'accentuation de la solitude et la mise à l'écart que procure déjà un surpoids, si celui existe réellement.

 

Des carences en acides gras essentiels fréquentes

Il ne faut pas non plus oublier, même si les lipides, ou graisses, sont les nutriments les plus denses en calories (1 g apporte 9 kcal contre "seulement" 4 pour la même quantité de sucre), que des substances lipidiques sont essentielles au fonctionnement correct de l'organisme. Certaines sont d'ailleurs fortement médiatisées, comme les fameux Oméga 3 nécessaires au fonctionnement et à la constitution des membranes des cellules notamment cérébrales. Des régimes trop restrictifs pour maigrir vite ou peu regardants sur la qualité nutritionnelle des graisses sont ainsi bien souvent sources de problèmes de mémoire, de concentration voire de dépression et même de soucis cardiovasculaires en n'apportant pas ces éléments protecteurs, prenez votre temps pour maigrir.

 



Autres articles
Haut de la page