Ce site utilise des cookies. Plus d'info Accepter

Êtes-vous trop sûr de vous ou pas assez ? Faites le test !

Trouvez si vous êtes trop ou pas assez sûr de vous

Êtes-vous le type de personnes en retrait ou plutôt celle qui est toujours en avant ? Peut-être voudriez-vous être sûr de vous-même afin de ne pas disparaître ou peut-être vous pensez être trop sûr de vous et dépassez la limite de l’agressivité. Il y a une limite très fine entre le fait d’être trop sûr de soi pas assez et dans cet article, nous allons regarder plus en profondeur dans ce souci.

Il semble que durant les 20 à 30 dernières années nous ayons été conditionnés pour croire que le fait d’être sûr de soi est lié au succès, au leadership et au fait d’aller de l’avant dans nos vies.
Cependant, être sûr de soi est aussi un terme qui montre une arme à double tranchant et cela particulièrement pour les femmes dans leur environnement de travail. Bien souvent, l’expression « être sûr de soi » va de pair avec une certaine agressivité.

Les bénéfices du fait d’être sûr de soi

En référence aux recherches faites par la clinique Mayo aux États-Unis, être sûr de soi est bon pour la santé. Vous allez gérer le stress plus facilement et avoir en main les pressions quotidiennes si vous êtes capable de parler de vos soucis et des problèmes que vous vivez. Le fait de défendre vos droits va développer votre confiance en vous et vous faire vous sentir mieux.

De plus, demander aux autres ce dont vous avez besoin d’une manière calme et rationnelle va faciliter votre vie. Être sûr de soi va vous permettre d’avoir le rendez-vous dont vous avez besoin, un entretien d’embauche ou de vous faire inclure dans des activités sociales.

Êtes-vous trop sûr de vous ?

  • Avez-vous tendance à dominer les discussions ?
  • Est-ce que les gens vous disent souvent que vous n’écoutez pas ?
  • Avez-vous tendance à ne pas très bien travailler en équipe ?
  • Si une autre personne a une idée que vous n’aimez pas, la rejetez-vous complètement ?
  • Êtes-vous souvent en conflit avec les personnes que vous aimez ou vos collègues ?
  • Êtes-vous sûr que votre manière de faire est la seule qui est valable ?
  • Parlez-vous de manière forte, criez-vous, coupez-vous les autres dans leurs conversations ?
  • Avez-vous recours aux attaques personnelles pour « marquer des points » ?
  • Trouvez-vous que les autres vous évitent ?
  • Vous sentez-vous en colère, souvent incompris ou pas assez apprécié ?


Êtes-vous trop passif ?

  • Vous préférez écouter et ne pas contribuer trop aux conversations ?
  • Parfois, vous avez ce désir brûlant de dire quelque chose, mais vous ne le faites pas ?
  • Vous vous rangez toujours du côté de tout ce que chaque personne dit ou fait ?
  • Vous préférez rester en arrière-plan dans une équipe ?
  • Vous préférez ne pas contribuer aux idées et aux changements positifs ?
  • Vous regardez dans la direction opposée quand les choses sont mal faites ?
  • Vous vous sentez vous aussi en colère et sous-estimé ?

Avez-vous de la difficulté à être normalement sûr de vous ?

Il est possible que vous ayez de la difficulté à exprimer ce que vous voulez ou ce que vous ressentez. Vous êtes peut-être trop passif et vous avez peur du conflit, alors vous allez laisser les autres vous tirer vers le bas. D’un autre côté, si vous êtes trop sûr de vous, les autres vont vous trouver trop dominant, à la limite agressif et vous éviteront s’ils le peuvent. Les gens ont tendance à penser que les personnes trop sûres d’elle-même sont moins amicales, moins appréciables et plus égoïstes que les autres et il est possible que cela soit votre cas ! Si vous avez l’impression que vous repoussez les gens, vous pourriez avoir besoin de reconsidérer votre manière de faire.

Une manière de penser montre que les personnes très sûres d’elles sont muées par le fait de gagner, que ce soit dans une dispute, une promotion, pour être le premier de la ligne alors que les personnes qui sont peu sûres d’elle sont dirigées par les relations humaines et veulent être appréciées.

L’astuce pour connaître la différence est d’être sûr de savoir vous-même. Comment gérez-vous la situation avec les autres personnes ? Vous pourriez être surpris de voir que les personnes pensent que vous êtes plus sûr de vous-même que ce que vous ressentez vous-même par rapport à vous. Si vous aviez régulièrement été dans le mauvais sens avec une personne, cela se pourrait et que cette autre personne vous perçoive comme étant trop sûr de vous.

Il n’y a rien de mauvais par le fait d’être introverti

Dans la vie, en équipe, au travail, dans la famille, il y a de la place pour tout type de personnes. Certaines personnes vont travailler pour apaiser, d’autres pour faire plaisir… il y a seulement un problème si vous, en tant qu’individu, savez que vous êtes en train de pratiquer un comportement d’évitement ou si vous essayez d’apaiser les autres aux dépens de votre propre personne. Bien sûr, il peut être difficile pour une personne peu sûre d’elle-même de parler à voix haute même si on lui pose la question. Cela prend une dose de courage afin de construire le fait d’être sûr de soi.

Avancer sur la corde raide du fait d’être « sûr de soi de manière équilibrée »

En accord avec les recherches, mais aussi le bon sens, le fait d’être sûr de soi de manière équilibrée nécessite d’être proactif, mais aussi inclusif. Vous devez impliquer et engager tout en encourageant les autres à l’être aussi. Pouvez mettre en avant votre point de vue, mais vous devez aussi écouter et considérer les autres points de vue.

Il est possible que vous ayez besoin des conseils d’une autre personne à propos de votre habilité à être sûr de vous. Si vous remarquez que vous êtes trop sûr de vous ou pas assez alors il y a des chances que les autres aussi et ces derniers pourraient avoir un retour utile pour vous si vous êtes capable d’écouter. Cela vaut aussi le coup de garder à l’esprit que la recherche montre que les personnes n’auront pas de facilité à vous dire si vous êtes trop sûr de vous, car ils pourraient être moins sûrs d’eux-mêmes et avoir peur du conflit. Cela beaucoup plus spécialement si jamais vous aviez tendance à réagir fortement à de telles nouvelles.

Souvenez-vous, être capable de s’exprimer est fondamental pour une bonne estime de soi et donc cela vaut le coup de prendre du temps pour offrir un équilibre dans le fait d’être sûr de soi.

Partager
Les fleurs de Bach n° 44 : Manque de confiance en soi

Les fleurs de Bach n° 44 aident à :

  • Avoir plus de confiance en soi
  • Eliminer la peur de l'échec
  • Ne pas paniquer aussi vite
  • Croire plus en soi
  • Devenir plus calme et paisible
Découvrez Les fleurs de Bach n° 44

Autres articles


Que faire en cas de peur de l’échec récurrente et intense ?

Que faire en cas de peur de l’échec récurrente et intense ?

La peur de l’échec est un sujet assez délicat. On peut remarquer qu’il s’agit d’un souci qui peut être extrêmement gênant dans le quotidien de nombreuses personnes. Beaucoup des personnes touchées par ce problème se demandent s’il s’agit d’un souci de santé qui nécessite une aide extérieure ou qu’il s’agit tout simplement d’un travail sur soi.  

Lire l’article entier

Peut-on retrouver confiance en soi avec des exercices ?

Peut-on retrouver confiance en soi avec des exercices ?

Lire l’article entier

Comment dire si vous avez une faible estime de vous-même 

Comment dire si vous avez une faible estime de vous-même ?

Faites ce test rapide pour voir si vous avez des soucis reliés à une faible estime de vous-même. Combien de ces derniers pouvez-vous admettre ?

Lire l’article entier

Que peut-on retrouver en tant que traitement de la peur de l'échec ?

Que peut-on retrouver en tant que traitement de la peur de l'échec ?

Il existe différentes façons de traiter la peur de l’échec ; la peur de l’échec se manifeste de plusieurs façons. Le traitement et l’accompagnement doivent tenir compte de ces différences individuelles...

Lire l’article entier

Quelles sont pour la peur de l'échec les caractéristiques ?

Quelles sont pour la peur de l'échec les caractéristiques du problème ?

Beaucoup pensent qu’il n’y a que peu de personnes qui ont peur de l’échec, ceci est dû au fait que personne ne ressent le besoin de parler de ses expériences douloureuses. Comme on en parle peu, les parents d’enfants souffrant de la peur de l’échec pensent qu’ils sont à peu près les seuls à en souffrir...

Lire l’article entier

automne

5 astuces pour passer l’automne en bonne santé

Nous ne pouvons tout simplement pas remarquer tous les changements autour de nous. L’automne est arrivé. L’automne est aussi appelé la saison de transition. Doucement et de manière régulière, cette saison va nous préparer à passer des longues et chaudes journées aux jours plus froids et courts de l’hiver.

Lire l’article entier

Que peut-on dire sur la peur de l'échec cognitive et son traitement ?

Que peut-on dire sur la peur de l'échec cognitive et son traitement ?

La peur de l’échec cognitive est liée à l’apprentissage. La tâche lors de cette peur de l’échec est l’enseignement que l’enseignant donne aux élèves...

Lire l’article entier

Astuces pour éviter la peur de l’avion

Astuces pour éviter la peur de l’avion

La peur de l’avion est un problème commun et qui est sous-estimé par beaucoup de personnes. Maintenant que nous sommes au milieu de l’été, les personnes confrontées à cette peur de l’avion sont certainement face à ce problème. 

Lire l’article entier

Gérer le passage à l’heure d’été

Gérer le passage à l’heure d’été

Le changement d'heure peut dérégler nos rythmes de vie. Venez voir ici les astuces pour gérer au mieux ce moment et ne pas souffrir des conséquences.

Lire l’article entier

Que faire en cas de peur de l'échec à l'école ?

Que faire en cas de peur de l'échec à l'école ?

Dans un premier temps, l’élève qui a peur de l’échec nécessite beaucoup d’attention et d’aide, mais ceci devrait être réduit progressivement...

Lire l’article entier

Des conseils gratuits pour votre souci

Vous n’êtes pas sûr(e) de la fleur de Bach pour vous aider ? Contactez Tom pour des conseils personnalisés gratuits.

tom vermeersch
Tom Vermeersch

Oui, je veux des conseils gratuits

Non merci, je trouverai moi-même