Conseil Fleurs de Bach

Les fleurs de Bach n° 44

Contenu 50 ml

  • Traitement recommandé

Disponible immédiatement
Livraison GRATUITE à partir de € 30.00

TVA incl.

10 astuces pour vivre avec la phobie sociale

Astuces pour vivre avec la phobie sociale

La phobie sociale connue aussi en tant qu’anxiété sociale est un trouble anxieux qui peut causer des peurs extrêmes et une forte agitation quand une personne est dans une situation « sociale ». Bien souvent, la personne verra qu’elle a spécialement peur d’être observée, jugée ou critiquée. Quelqu’un souffrant de phobie sociale va s’en faire énormément sur le fait de faire des erreurs, ou aura peur d’être humilié devant d’autres personnes. Dans la majeure partie des cas, la peur peut grandir de manière si sérieuse que ceux qui souffrent de phobie sociale vont éviter toutes relations sociales. S’ils doivent participer, ils vont anticiper et devenir anxieux pendant des jours ou des semaines à l’avance.

Les personnes qui souffrent de phobie sociale vont ressentir de la détresse devant des situations telles que :

  • Quand elles deviennent le centre d’attention
  • Quand elles doivent rencontrer des personnes importantes ou les « autorités »
  • Quand elles sont face à de nouvelles personnes
  • Quand elles doivent faire de petits discours
  • Quand elles se font taquiner ou elles sont critiquées
  • Quand elles sont en groupe, ou dans une situation sociale.

Les astuces pour vivre avec la phobie sociale

1. Être au courant et comprendre le problème

Parlez aux autres personnes qui souffrent de phobie sociale, peut-être le faire en ligne sur des forums et lisez-en le plus possible sur le sujet. Comprendre que vous avez un problème est la première étape afin de vous aider vous-même. Les psychologues suggèrent qu’il est préférable de travailler pour améliorer la situation plutôt que d’ignorer votre anxiété ou « essayer de vivre avec ». Reconnaître que l’anxiété est une sensation naturelle engendrée par votre corps quand il se sent en danger, mais il y a des limites.

2. Améliorer votre habileté sociale

C’est facile à dire, mais la peur de l’embarras en public peut être apaisée si vous être plus confiant en vos propres capacités sociales. Cela peut dire que vous allez devoir travailler sur le sujet avec un thérapeute, se lancer dans une thérapie cognitive et comportementale, ou au minimum faire quelques efforts pour améliorer votre propre assurance (comme prendre des leçons pour parler en public). Vous pouvez aussi essayer d’améliorer votre exposition à des situations sociales pendant une certaine période, mais souvenez-vous, vous devez vouloir améliorer les schémas de vos comportements et participer de manière volontaire ou cela ne fonctionnera pas.

3. Essayez la thérapie cognitive et comportementale

La thérapie cognitive et comportementale est réellement utile pour les personnes qui souffrent de phobie sociale. Contrairement à d’autres formes de psychothérapie, cela ne va pas se concentrer sur le passé, mais seulement sur les sensations ressenties et ce que vous pensez dans le présent. Cela vous permettra de reconnaître vos problèmes et symptômes dans le présent afin de vous permettre de travailler sur cela en utilisant des petites stratégies, techniques et méthodes qui vont aider votre anxiété et la manière dont vous pensez et ressentez.

4. Coupez court à ce dialogue intérieur négatif.

Nous avons tous cette voix intérieure qui jaillit en un dialogue continu. Bien souvent, nous avons besoin de cette dernière. Les personnes qui vont souffrir de phobie sociale cependant, elles trouveront que cette voix n’a rien de bon à dire, toujours des choses négatives. Si votre voix intérieure est toujours en train de se plaindre, misérable et sans joie, bottez-lui les fesses ! Dites-lui : « non » ! Changez votre pensée à chaque fois que vous en êtes conscient. Vous n’avez pas spécialement besoin d’être positif, juste plus réaliste !

5. Reconnaissez qu’une partie de ce que vous pensez est faux

Les personnes souffrant d’anxiété sociale vont souvent souffrir de fausses croyances et être sûres que les autres pensent de manière négative sur eux et cela sans qu’il y ait une preuve concrète. Souvenez-vous, ce n’est pas parce que vous pensez quelque chose que cela est vrai.

6. Sevrez-vous de « tout ou rien »

Évitez de penser ce qui amène à ce genre de pensées : « j’étais mauvais dans ça, je ne vaux rien du tout et ne sais rien faire. »Soyez plus flexible. Essayez de pratiquer dans le fait de penser ainsi : « je n’ai pas excellé dans cette situation, mais je peux être brillant dans d’autres. »

7. Éviter de tenter de lire les pensées

Chaque personne souffrant de phobie sociale va systématiquement penser qu’elle est capable de lire les pensées et de savoir ce que les autres pensent d’elle. Cela est tout simplement faux et pour être honnête, vous êtes certainement très mauvais à faire cela. N’essayez pas de lire les pensées et de trouver des sens cachés à ce que les personnes disent ou font. Vous ne faites que des suppositions et n’avez pas de preuve. Si vous voulez réellement savoir ce qu’une personne pense, demandez-lui directement. Si vous ne voulez pas savoir, laissez tomber !

8. Respirez

Vous seriez surpris de voir comment le fait de respirer peut aider une personne qui souffre de phobie sociale. Si vous commencez à vous sentir hors de contrôle et paniquez, prenez un moment pour vous asseoir ou vous mettre debout bien droit, puis baissez vos épaules et respirez doucement et profondément. Concentrez-vous sur votre respiration.

9. Concentrez-vous sur les autres

La phobie sociale vous rend étroit d’esprit, effort protecteur envers vous-même. Si vous allez quelque part avec l’intention de mettre une autre personne à l’aise, par défaut, vous allez vous mettre vous-même dans une position plus responsable et plus confortable ce qui va apaiser votre phobie sociale.

10. Concentrez-vous sur autre chose

Si toutes les autres choses ne fonctionnent pas, et que vous sentez que vous êtes dans une attaque d’anxiété, alors concentrez-vous sur quelque chose de neutre. Cela peut être le tapis, les rideaux, ou n’importe quel objet tel qu’un vase ou un stylo. Concentrez-vous réellement sur cet objet et faites disparaître toutes les autres pensées. Respirez profondément. Ressentez, regardez, touchez. Interrompez votre chaîne de pensées avec une chose totalement banale et insipide.

Créé par Tom Vermeersch ()

Tom Vermeersch

Tom Vermeersch est psychologue certifié et expert en fleurs de Bach avec plus de 30 ans d'expérience.

Autres articles

Vos kilos de vacances, disparus

Vous êtes-vous relaxé un petit peu trop à la plage, à la piscine ou sur votre canapé cet été ? Vous êtes-vous laissé aller aux plaisirs de la vie un petit peu trop, ce qui fait que vous n'osez plus trop monter sur la balance ?

Comment puis-je aider mon enfant à réaliser ses rêves ?

La fantaisie des enfants ne connaît pas de limites et leurs rêves sont un mélange d'espoirs et de fantasmes, de réel et de magique, d'impossible et de réalisable.

La plupart des gens sont-ils bons ou mauvais?

Avez-vous parfois des raisons de désespérer de l'humanité, car il semble y avoir bien plus de mauvaises personnes que de bonnes? Sommes-nous avant tout des individus égoïstes, qui ne pensent qu'à leurs propres besoins? Ou cette croyance cynique est-elle simplement due au fait que nous passons beaucoup de temps en ligne? La vérité est plus compliquée!

La vérité sur la vie des personnes anxieuses

Un psychologue clinicien spécialiste de l’anxiété et des troubles liés à ce problème de l’université de Boston expliquent qu’il existe des stigmates qui ont été créés par la société pour les personnes atteintes d’anxiété. 

Vous vous 'Musturbez' trop ?

Souffrez-vous d'un trouble connu sous le nom de " musturbation " ? Ce terme a été initialement employé dans les années 1950 par le psychothérapeute Albert Ellis pour décrire la façon dont une voix intérieure négative domine notre esprit et nous martèle avec des mots tels que "doit", " faudrait" et " devrait".

Que faire lorsque l'étincelle s'éteint

Pourquoi avez-vous l'impression d'avoir des papillons aux prémices d'une nouvelle histoire d'amour, et comment pouvez-vous entretenir la flamme dans une relation à long terme alors que l'étincelle commence à s'éteindre ?

Gérer le passage à l’heure d’été

Le changement d'heure peut dérégler nos rythmes de vie. Venez voir ici les astuces pour gérer au mieux ce moment et ne pas souffrir des conséquences.

Soyez heureux ! C’est vous qui le choisissez !

Être heureux est une chose à laquelle tout le monde aspire, mais beaucoup de personnes s’y prennent malheureusement très mal et considèrent plus la vie présente comme étant une épreuve qu’il faudra traverser à travers de nombreuses difficultés alors que cela ne sera pas nécessairement le cas.

Comment empêcher que tout aille mal

Avez vous toujours senti que tout allait mal ? Trouvez comment briser ce cycle de mauvaises pensées dans cette liste. Quand vous pensez positivement, les choses commencent à apparaître positive et vous allez éventuellement vous sentir positif et optimiste.

Nos étudiants se retrouvent face à des situations de burnout !

Le burnout, la dépression, le stress ne sont pas l’apanage de l’adulte dans le milieu du travail, mais cela touche aussi les étudiants. Selon une étude qui a été faite par la sécu étudiante et mutuelle, nos étudiants se retrouvent face à des problèmes...

10 astuces pour vivre avec la phobie sociale

10 astuces pour vivre avec la phobie sociale
Astuces pour vivre avec la phobie sociale

La phobie sociale connue aussi en tant qu’anxiété sociale est un trouble anxieux qui peut causer des peurs extrêmes et une forte agitation quand une personne est dans une situation « sociale ». Bien souvent, la personne verra qu’elle a spécialement peur d’être observée, jugée ou critiquée. Quelqu’un souffrant de phobie sociale va s’en faire énormément sur le fait de faire des erreurs, ou aura peur d’être humilié devant d’autres personnes. Dans la majeure partie des cas, la peur peut grandir de manière si sérieuse que ceux qui souffrent de phobie sociale vont éviter toutes relations sociales. S’ils doivent participer, ils vont anticiper et devenir anxieux pendant des jours ou des semaines à l’avance.

Les personnes qui souffrent de phobie sociale vont ressentir de la détresse devant des situations telles que :

  • Quand elles deviennent le centre d’attention
  • Quand elles doivent rencontrer des personnes importantes ou les « autorités »
  • Quand elles sont face à de nouvelles personnes
  • Quand elles doivent faire de petits discours
  • Quand elles se font taquiner ou elles sont critiquées
  • Quand elles sont en groupe, ou dans une situation sociale.

Les astuces pour vivre avec la phobie sociale

1. Être au courant et comprendre le problème

Parlez aux autres personnes qui souffrent de phobie sociale, peut-être le faire en ligne sur des forums et lisez-en le plus possible sur le sujet. Comprendre que vous avez un problème est la première étape afin de vous aider vous-même. Les psychologues suggèrent qu’il est préférable de travailler pour améliorer la situation plutôt que d’ignorer votre anxiété ou « essayer de vivre avec ». Reconnaître que l’anxiété est une sensation naturelle engendrée par votre corps quand il se sent en danger, mais il y a des limites.

2. Améliorer votre habileté sociale

C’est facile à dire, mais la peur de l’embarras en public peut être apaisée si vous être plus confiant en vos propres capacités sociales. Cela peut dire que vous allez devoir travailler sur le sujet avec un thérapeute, se lancer dans une thérapie cognitive et comportementale, ou au minimum faire quelques efforts pour améliorer votre propre assurance (comme prendre des leçons pour parler en public). Vous pouvez aussi essayer d’améliorer votre exposition à des situations sociales pendant une certaine période, mais souvenez-vous, vous devez vouloir améliorer les schémas de vos comportements et participer de manière volontaire ou cela ne fonctionnera pas.

3. Essayez la thérapie cognitive et comportementale

La thérapie cognitive et comportementale est réellement utile pour les personnes qui souffrent de phobie sociale. Contrairement à d’autres formes de psychothérapie, cela ne va pas se concentrer sur le passé, mais seulement sur les sensations ressenties et ce que vous pensez dans le présent. Cela vous permettra de reconnaître vos problèmes et symptômes dans le présent afin de vous permettre de travailler sur cela en utilisant des petites stratégies, techniques et méthodes qui vont aider votre anxiété et la manière dont vous pensez et ressentez.

4. Coupez court à ce dialogue intérieur négatif.

Nous avons tous cette voix intérieure qui jaillit en un dialogue continu. Bien souvent, nous avons besoin de cette dernière. Les personnes qui vont souffrir de phobie sociale cependant, elles trouveront que cette voix n’a rien de bon à dire, toujours des choses négatives. Si votre voix intérieure est toujours en train de se plaindre, misérable et sans joie, bottez-lui les fesses ! Dites-lui : « non » ! Changez votre pensée à chaque fois que vous en êtes conscient. Vous n’avez pas spécialement besoin d’être positif, juste plus réaliste !

5. Reconnaissez qu’une partie de ce que vous pensez est faux

Les personnes souffrant d’anxiété sociale vont souvent souffrir de fausses croyances et être sûres que les autres pensent de manière négative sur eux et cela sans qu’il y ait une preuve concrète. Souvenez-vous, ce n’est pas parce que vous pensez quelque chose que cela est vrai.

6. Sevrez-vous de « tout ou rien »

Évitez de penser ce qui amène à ce genre de pensées : « j’étais mauvais dans ça, je ne vaux rien du tout et ne sais rien faire. »Soyez plus flexible. Essayez de pratiquer dans le fait de penser ainsi : « je n’ai pas excellé dans cette situation, mais je peux être brillant dans d’autres. »

7. Éviter de tenter de lire les pensées

Chaque personne souffrant de phobie sociale va systématiquement penser qu’elle est capable de lire les pensées et de savoir ce que les autres pensent d’elle. Cela est tout simplement faux et pour être honnête, vous êtes certainement très mauvais à faire cela. N’essayez pas de lire les pensées et de trouver des sens cachés à ce que les personnes disent ou font. Vous ne faites que des suppositions et n’avez pas de preuve. Si vous voulez réellement savoir ce qu’une personne pense, demandez-lui directement. Si vous ne voulez pas savoir, laissez tomber !

8. Respirez

Vous seriez surpris de voir comment le fait de respirer peut aider une personne qui souffre de phobie sociale. Si vous commencez à vous sentir hors de contrôle et paniquez, prenez un moment pour vous asseoir ou vous mettre debout bien droit, puis baissez vos épaules et respirez doucement et profondément. Concentrez-vous sur votre respiration.

9. Concentrez-vous sur les autres

La phobie sociale vous rend étroit d’esprit, effort protecteur envers vous-même. Si vous allez quelque part avec l’intention de mettre une autre personne à l’aise, par défaut, vous allez vous mettre vous-même dans une position plus responsable et plus confortable ce qui va apaiser votre phobie sociale.

10. Concentrez-vous sur autre chose

Si toutes les autres choses ne fonctionnent pas, et que vous sentez que vous êtes dans une attaque d’anxiété, alors concentrez-vous sur quelque chose de neutre. Cela peut être le tapis, les rideaux, ou n’importe quel objet tel qu’un vase ou un stylo. Concentrez-vous réellement sur cet objet et faites disparaître toutes les autres pensées. Respirez profondément. Ressentez, regardez, touchez. Interrompez votre chaîne de pensées avec une chose totalement banale et insipide.




Les fleurs de Bach n° 44 : Manque de confiance en soi

Les fleurs de Bach n° 44 aident à :

  • Avoir plus de confiance en soi
  • Eliminer la peur de l'échec
  • Ne pas paniquer aussi vite
  • Croire plus en soi
  • Devenir plus calme et paisible
Découvrez Les fleurs de Bach n° 44
Marie Pure

Autres articles


kilos-de-vacances

Vos kilos de vacances, disparus

Vous êtes-vous relaxé un petit peu trop à la plage, à la piscine ou sur votre canapé cet été ? Vous êtes-vous laissé aller aux plaisirs de la vie un petit peu trop, ce qui fait que vous n'osez plus trop monter sur la balance ?

Lire l’article entier

Comment puis-je aider mon enfant à réaliser ses rêves

Comment puis-je aider mon enfant à réaliser ses rêves ?

La fantaisie des enfants ne connaît pas de limites et leurs rêves sont un mélange d'espoirs et de fantasmes, de réel et de magique, d'impossible et de réalisable.

Lire l’article entier

La plupart des gens sont-ils bons ou mauvais

La plupart des gens sont-ils bons ou mauvais?

Avez-vous parfois des raisons de désespérer de l'humanité, car il semble y avoir bien plus de mauvaises personnes que de bonnes? Sommes-nous avant tout des individus égoïstes, qui ne pensent qu'à leurs propres besoins? Ou cette croyance cynique est-elle simplement due au fait que nous passons beaucoup de temps en ligne? La vérité est plus compliquée!

Lire l’article entier

personnes anxieuses

La vérité sur la vie des personnes anxieuses

Un psychologue clinicien spécialiste de l’anxiété et des troubles liés à ce problème de l’université de Boston expliquent qu’il existe des stigmates qui ont été créés par la société pour les personnes atteintes d’anxiété. 

Lire l’article entier

Vous vous 'Musturbez' trop

Vous vous 'Musturbez' trop ?

Souffrez-vous d'un trouble connu sous le nom de " musturbation " ? Ce terme a été initialement employé dans les années 1950 par le psychothérapeute Albert Ellis pour décrire la façon dont une voix intérieure négative domine notre esprit et nous martèle avec des mots tels que "doit", " faudrait" et " devrait".

Lire l’article entier

Que faire lorsque l'étincelle s'éteint

Que faire lorsque l'étincelle s'éteint

Pourquoi avez-vous l'impression d'avoir des papillons aux prémices d'une nouvelle histoire d'amour, et comment pouvez-vous entretenir la flamme dans une relation à long terme alors que l'étincelle commence à s'éteindre ?

Lire l’article entier

Gérer le passage à l’heure d’été

Gérer le passage à l’heure d’été

Le changement d'heure peut dérégler nos rythmes de vie. Venez voir ici les astuces pour gérer au mieux ce moment et ne pas souffrir des conséquences.

Lire l’article entier

Etre heureux

Soyez heureux ! C’est vous qui le choisissez !

Être heureux est une chose à laquelle tout le monde aspire, mais beaucoup de personnes s’y prennent malheureusement très mal et considèrent plus la vie présente comme étant une épreuve qu’il faudra traverser à travers de nombreuses difficultés alors que cela ne sera pas nécessairement le cas.

Lire l’article entier

Comment empêcher que tout aille mal

Comment empêcher que tout aille mal

Avez vous toujours senti que tout allait mal ? Trouvez comment briser ce cycle de mauvaises pensées dans cette liste. Quand vous pensez positivement, les choses commencent à apparaître positive et vous allez éventuellement vous sentir positif et optimiste.

Lire l’article entier

problemes étudiants

Nos étudiants se retrouvent face à des situations de burnout !

Le burnout, la dépression, le stress ne sont pas l’apanage de l’adulte dans le milieu du travail, mais cela touche aussi les étudiants. Selon une étude qui a été faite par la sécu étudiante et mutuelle, nos étudiants se retrouvent face à des problèmes...

Lire l’article entier

Les fleurs de Bach ne sont pas des médicaments, mais des extraits de fleurs sauvages utilisés en soutien pour la santé. Il s'agit d'une solution sans aucun risque pour la santé.

© 2024 Mariepure - Webdesign Publi4u

Des conseils gratuits pour votre souci

Vous avez des doutes sur les fleurs de Bach qui vous conviennent ? Contactez Tom afin d'être conseillé gratuitement.

tom vermeersch
Tom Vermeersch

Oui, je veux des conseils gratuits

Non merci, je trouverai moi-même