Nous utilisons des cookies sur notre site internet. Ok

Que faire si votre enfant refuse de retourner à l’école ?

que faire si votre enfant refuse de retourner à l’école

Que faire si votre enfant refuse de retourner à l’école ?

Êtes-vous dans une situation où votre enfant à des crises et cela juste à la mention du mot « école » ? Est-ce que votre enfant se retrouve avec une maladie mystérieuse juste avant de devoir aller à l’école ? Craignez-vous le début de la nouvelle année ? Si cela s’applique à votre situation alors vous avez un enfant qui pourrait aller vers la déscolarisation.

Le refus scolaire n’est pas la même chose que l’absentéisme. L’enfant qui fait de l’absentéisme va choisir en pleine volonté d’être désobéissant et de décevoir, il va se préparer le matin de la même manière qu’il partirait pour l’école, mais il ne va jamais atteindre ce but. Les enfants qui vont exprimer de l’anxiété à propos de l’école à travers des maladies, des pleurs, de s’attacher à vous... ont généralement un bon comportement et se plient aux règles. En cas d’absentéisme, un parent ne sera peut-être même pas au courant de l’endroit où est son enfant, mais en cas de refus de l’école, les parents savent exactement où ils sont. Très souvent, un enfant qui va refuser d’aller à l’école a des soucis d’anxiété.

Pourquoi votre enfant refuse-t-il d’aller à l’école ?

Votre enfant pourrait avoir des soucis à l’école avec de la solitude ou du harcèlement, mais il peut tout aussi bien trouver la tâche trop dure. Cela est plus spécialement vrai au début de l’année scolaire quand le travail devient progressivement plus difficile. Obéir aux règles, apprendre de nouvelles choses, faire de nouvelles expériences, tout cela prend beaucoup d’énergie. Si votre enfant a juste eu de longues vacances où il a pu faire son passe-temps favori, alors il va trouver bien évidemment l’école difficile !

En plus de cela, il n’est plus dans ce climat de sécurité d’être à la maison avec ses parents et leurs frères et sœurs et il est soudainement dehors dans le grand monde avec des personnes qui sont nouvelles pour eux. Cela peut être effrayant et faire que votre enfant se sent vulnérable. Il pourrait même se faire du souci par rapport au fait qu’il pourrait vous arriver quelque chose ou à leur animal de compagnie, frères et sœurs alors qu’ils sont partis à l’école.

Ce que vous pouvez faire si votre enfant refuse de retourner à l’école ?

Vérifier toute possibilité de maladie réelle. Si votre enfant se plaint de symptômes physiques, prenez-le au sérieux et amenez-le chez le médecin. Ne partez pas de principe qu’il n’y a rien de problématique et que votre enfant imagine, simule.

Ayez une règle claire dans votre foyer à propos de ce qui est une maladie qui permet à l’enfant de rester à la maison et ne pas aller à l’école ; fièvre, grippe…, mais pas un coup de froid, un mal de tête ou des douleurs à l’estomac. S’ils sont réellement malades, l’école va rapidement vous contacter pour que vous repreniez votre enfant.

Soyez sûr que votre enfant a assez de sommeil. Les enfants entre 6 et 12 ans ont besoin de 9 heures de sommeil la nuit. Votre enfant devrait aller au lit sans gadget ni électronique quand vous lui dites et non quand il choisit.

Communiquez. Parlez à votre enfant pour savoir ce qui le dérange et essayez de trouver l’origine de tous soucis. Vous devez préparer un plan qui inclue le retour à l’école et vous devez être clair sur le fait que c’est ce qui va arriver, mais en même temps soyez très attentif à ce que dit votre enfant. Souvenez-vous que votre enfant n’est pas toujours capable de mettre des mots sur ce qui ne va pas, mais vous devez le soutenir de votre mieux.

Cherchez des preuves de ce que ce problème est exactement. Cela est très important si votre enfant ne communique pas clairement avec vous sur ses soucis.

Pas de sermon ! Cela n’aide pas d’avoir de longues disputes. Il est possible que votre enfant ait juste besoin d’une grande attention et si les sermons deviennent fréquents, le refus de l’école va grandir.

Parlez aux professeurs. Bien souvent, les professeurs sont les mieux placés pour savoir ce qui se passe avec votre enfant à l’école. Vous allez aussi avoir besoin d’alerter l’école sur le fait qu’il y a un souci et que vous vous faites du souci en tant que parents et que vous voulez résoudre cette situation.

Aussi, il ne faut pas être trop autoritaire. Ne supposez pas directement que le professeur ou l’école est la cause. Il y a énormément de cas de harcèlement scolaire qui ne se voient pas sauf avec un bon travail avec l’enfant. Vous allez montrer le souci à l’école et ils seront reconnaissants.

Rester à la maison n’est pas la solution. Faites savoir à votre enfant que s’il reste à la maison, cela ne sera pas du loisir. S’il est malade, il a besoin de se reposer au lit, sans télévision ni jeux et pas d’attention supplémentaire de votre part. Être à la maison en dehors des vacances ne devrait pas être attirant pour votre enfant.

Si l’anxiété est tellement forte que votre enfant doit rester éloigné de l’école ; créez un environnement d’apprentissage. Il aura besoin de s’asseoir à un bureau et travailler. S’il n’est pas malade, votre enfant ne devrait pas être autorisé à dormir. Si vous travaillez, essayez d’enrôler un ami qui ne travaille pas ou en retraite, un voisin, ou proche pour vous aider avec cette situation.

Soyez calme, offrez soutien en étant ferme.

Partager

Autres articles


Une lettre d'une cliente satisfaite

Une lettre d’une cliente satisfaite

Je reçois souvent des messages positifs des clients qui m’ont acheté des fleurs de Bach. C’est toujours très agréable de lire ce genre de propos. Je voulais partager avec vous ce témoignage.

Lire l’article entier

Les remèdes de fleurs de Bach : c’est aussi pour les animaux !

Les remèdes de fleurs de Bach : c’est aussi pour les animaux !

J’ai déjà aidé beaucoup de personnes en utilisant la thérapie des fleurs de Bach. Mais saviez-vous que les remèdes de fleurs de Bach ont aussi un effet phénoménal sur les animaux ?

Lire l’article entier

perfectionisme

De parfaits conseils contre le perfectionnisme !

Beaucoup de personnes se rendent compte que le perfectionnisme n’est pas possible, mais ce n’est pas pour autant que l’on ne voit pas une grande quantité de personnes qui semblent perdre pied à la poursuite de la perfection.

Lire l’article entier

exercice-physique

6 astuces pour tenir bon avec l’exercice physique

Vous avez vous aussi pris la bonne intention de commencer les exercices physiques il y a quelques mois ? Mais comment cela se passe-t-il maintenant ?

Lire l’article entier

peur du feu d’artifice

Astuces et solutions pour contrecarrer la peur du feu d’artifice chez les chiens.

La peur du feu d’artifice chez les chiens est une chose assez normale si ce dernier n’est pas habitué à des bruits forts.

Lire l’article entier

Avez-vous déjà envisagé le yoga

Avez-vous déjà envisagé le yoga ? Les avantages de faire du yoga

Avez-vous déjà envisagé le yoga ? Il y a beaucoup d’avantages à faire du yoga. Il s’agit d’une pratique holistique qui vous apportera beaucoup.

Lire l’article entier

consommation de sel

Les Français surconsomment le sel !

Il existe beaucoup de choses que l’on affectionne beaucoup, mais qui peut avoir un effet néfaste sur la santé. Il existe des choses très claires comme le tabac et l’alcool, mais quand il s’agit du sel, c’est plus insidieux...

Lire l’article entier

kilos-de-vacances

Vos kilos de vacances, disparus

Vous êtes-vous relaxé un petit peu trop à la plage, à la piscine ou sur votre canapé cet été ? Vous êtes-vous laissé aller aux plaisirs de la vie un petit peu trop, ce qui fait que vous n'osez plus trop monter sur la balance ?

Lire l’article entier

Importance sommeil

L’importance du sommeil durant notre éveil

Le 13 mars, c’est la journée internationale du sommeil afin de pouvoir nous rappeler l’importance que ce dernier a dans nos vies. En effet, il ne faut pas négliger le sommeil qui a une importance cruciale dans beaucoup d’aspects de notre vie afin de pouvoir avoir une bonne santé aussi bien mentale que physique.

Lire l’article entier

Etre heureux

Soyez heureux ! C’est vous qui le choisissez !

Être heureux est une chose à laquelle tout le monde aspire, mais beaucoup de personnes s’y prennent malheureusement très mal et considèrent plus la vie présente comme étant une épreuve qu’il faudra traverser à travers de nombreuses difficultés alors que cela ne sera pas nécessairement le cas.

Lire l’article entier

Des conseils gratuits pour votre souci

Vous avez des doutes sur les fleurs de Bach qui vous conviennent ? Contactez Tom afin d'être conseillé gratuitement.

tom vermeersch
Tom Vermeersch

Oui, je veux des conseils gratuits

Non merci, je trouverai moi-même