Saignements après avortement

Saignements apres avortementChaque femme et chaque grossesse est différente. Les saignements après un avortement varient également; certaines femmes n’auront aucun saignement après un avortement (surtout dans le cas d’une petite grossesse), d’autres saigneront immédiatement et pour 3 à 4 semaines, et rarement, plus.

Les saignements périodiques, les caillots et les pertes brunâtres sont également normaux. Les saignements augmentent avec l’activité. Les saignements peuvent augmenter trois à quatre jours après l’avortement dus aux changements normaux. Vous pouvez éliminer des caillots quand vous vous levez le matin, quand vous utilisez la toilette ou que vous faites des activités exténuantes.

Aussi, boire de l’alcool, soulever des objets pesants, consommer de la marijuana ou prendre des médications comme Midol ou Aspirin peuvent augmenter les saignements.

Crampes utérines

Les crampes après un avortement sont normales. Votre utérus a augmenté de volume et va reprendre sa taille normale. Les crampes peuvent survenir occasionnellement pendant deux à trois semaines après l’intervention, et peuvent être plus fortes que les crampes menstruelles.
Plusieurs femmes se plaignent d’une augmentation des crampes la troisième ou quatrième journée après l’avortement et peuvent avoir une présence de caillots. D’autres n’auront aucune crampe. Quelques unes peuvent sentir une pression au bas ventre ou une douleur au bas du dos ou à la partie intérieure des cuisses.

Pour soulager les crampes

  • Prendre du Tylenol extra-fort avec ibuprofen, un ou deux comprimés de chaque, aux 4 heures.
  • Si vous n’êtes pas allergique à la codéine, vous pouvez acheter du Triatec 8 (Tylenol avec codéine) en pharmacie sans prescription, et prendre 1 à 2 comprimés aux 4 heures.
  • Il est aussi possible de prendre Anaprox.

Autres suggestions utiles :

  • Mettre un coussin électrique sur la région douloureuse.
  • Boire des liquides chauds.
  • Marcher un peu.
  • S’étendre, plier les genoux et les ramener vers le corps.
  • Changer de position fréquemment.
  • Si tout ceci ne vous soulage pas, appelez la clinique.

Prévention de l’infection

Le col de l’utérus demeure quelque temps un peu ouvert après l’avortement; aussi il ne faut rien introduire dans le vagin afin d’éviter l’infection.

Recommandations pour une semaine :

  • Pas de tampons ; serviettes sanitaires seulement
  • Pas de relations sexuelles avec pénétration
  • Pas de natation en piscine, ni de bain tourbillon, ni de douche vaginale
  • Pour les interruptions de grossesse du deuxième trimestre (14 semaines et plus) : pas de bain ; douches seulement

Si vous développiez une infection ce serait dans les jours suivant l’avortement. Les infections détectées très tôt se traitent facilement et efficacement avec habituellement des antibiotiques oraux. Les signes d’une infection peuvent être : fièvre de 38°C ou plus, sensibilité au bas ventre, écoulement vaginal.

Partager

Autres articles


Signes d'alarme après l'avortement

Signes d'alarme après l'avortement

Quels sont les complications et signes d'alarme pouvant survenir après un avortement provoqué ou spontané (fausse couche) ?

Lire l’article entier

Après avortement

Après avortement

Dans le monde en développement, un grand nombre de femmes sont prises au piège d’un cycle dangereux de grossesses répétées non souhaitées, d’avortements dangereux et souvent illégaux.

Lire l’article entier

Où et comment pratiquer l’avortement en Belgique?

Où et comment pratiquer l’avortement en Belgique?

Où, comment, jusque quand peut-on avoir recours à un avortement en Belgique ? Combien ça coûte de pratiquer un avortement en Belgique? Voici plusieurs adresses de centres de planning familial...

Lire l’article entier

Un avortement en Belgique....Une liberté... conditionnée!

Un avortement en Belgique....Une liberté... conditionnée!

Selon cette loi, qui ne sera modifiée qu'en 1990 en Belgique, l'avortement est un crime contre "l'ordre des familles et de la moralité publique". Il est intéressant de souligner qu'à la fin du 19ème siècle...

Lire l’article entier

Que dit la loi sur l’avortement en Belgique?

Que dit la loi sur l’avortement en Belgique?

L’avortement est autorisé par la loi en Belgique depuis le 3 avril 1990. Toute femme enceinte, que son état place en situation de détresse a le droit de demander un avortement en Belgique.

Lire l’article entier

Un conseil personnalisé pour votre problème ?

Contactez Tom et sous 48 heures, vous recevrez une réponse personnelle et confidentielle.

Demandez conseil, sans obligation d'achat